Ville de Saint-Joseph, La Réunion

 
  • Pour recevoir les nouvelles de votre ville sur votre téléphone mobile, inscrivez-vous à Info SMS

  • Rejoignez-nous sur facebook, Twitter et maintenant Instagram : @stjoseph97480

 
 
 
 

La STEP



Les travaux de la future station d’épuration de Saint-Joseph débuteront à la mi 2013 pour une durée de 16 mois.
Située à l’ouest du territoire communal à proximité du littoral des Grègues, cet ouvrage aujourd’hui nécessaire aura une capacité de 18500 Équivalent Habitants, et sa réalisation sera immédiatement suivie de l’extension des réseaux d’assainissement et du raccordement des administrés compris dans le zonage d’assainissement collectif.

Les études de conception du projet arrivent aujourd’hui à terme en ayant intégré diverses contraintes du site telle que :

  • la gestion de l’inondabilité du site compte tenu de la proximité de la Ravine des Grègues
  • la gestion de l’espace
  • l’intégration dans le paysage littoral


Pour répondre aux exigences réglementaires et environnementales, l’accent a été mis sur la prévention des nuisances, en plus du choix d’équipements performants de traitement :

Le traitement de l’eau 

Le procédé d’épuration en place sera de type « boues activées ». Ce procédé biologique, rustique et fiable a déjà fait ses preuves à l’échelle nationale.
Couplé à de performants systèmes de filtres à sable et de désinfection à ultra-violets, ce procédé permettra d’atteindre une qualité d’eau de type « baignade » au point de restitution en mer.
De plus, les études courantologiques, et les modèles de propagation des eaux traitées ont démontré l’absence d’influence de la station d’épuration sur les zones de baignade environnantes.

La gestion des boues

Les boues produites seront déshydratées mécaniquement et dirigées vers une unité de cocompostage à proximité directe de la station d’épuration.
Cette unité assurera la production d’un amendement de qualité composé de boues déshydratées et de déchets végétaux broyés.
Dans un souci de développement durable, ce compost fera l’objet valorisation agronomique à l’échelle locale.

Le traitement des odeurs

Au delà de la proximité des habitations, le projet se voudra neutre et sans impact négatif sur le cadre de vie. La désodorisation totale des équipements sera de mise par la réalisation de trois tours de traitements physico-chimiques assurant l’assainissement de l’air des locaux de la station.

Gestion du risque d’inondation

Afin de se prémunir contre tout débordement de la Ravine des Grègues, le site comprendra deux larges fossés dimensionnés pour assurer la canalisation des écoulements de part et d’autre de la station, tout en assurant la protection des habitations environnantes et en épargnant les équipements de la station d’épuration.
Ces fossés, entièrement végétalisés, participeront à l’intégration globale de la station dans le site.

Architecture et intégration paysagère

L’ensemble du complexe épuratoire sera l’expression d’un traitement architectural et paysager dont l’objectif est l’intégration optimale du site dans son environnement.
Par un développement rythmé et progressif de toiture, la station d’épuration semble sortir de terre en se voulant discrète, à l’instar des bassins biologique et de clarification affleurent du site en s’intégrant dans un relief végétal exclusivement composé d’espèces propres au site.

La vocation du traitement paysager sera double :

  • participer à la restauration du site littoral des Grègues et à la mise en valeur du sentier littoral
  • assurer une continuité écologique sur l’ensemble du site du littoral des Grègues (assemblage progressif de toitures)

La vocation pédagogique 

Un tel investissement se doit d’être partagé et compris de tous.
Aussi, la future station d’épuration sera un outil pédagogique moderne de la gestion de l’eau et de l’environnement.
Un circuit pédagogique guidé à travers les différents points du site permettra à tous de comprendre l’assainissement des eaux usées et d’une manière plus générale, le cycle urbain de l’eau.
Au cœur du bâtiment, une vaste salle de réunion sera aménagée en un espace pédagogique pouvant recevoir une classe de visiteurs.

Le coût du projet :

Au stade d’avant-projet, la future station d’épuration est estimée à 10 777 000 € HT

Galerie Photos

» Haut de page
 
Marmay’land : la fête des enfants
  • sam. 28 oct. 09h30-19h00
  • dim. 29 oct. 09h30-19h00
Bigfoot Junior
  • 21 oct. 2017 - 17:00
  • 21 oct. 2017 - 20:30
  • 24 oct. 2017 - 20:30
Seven sisters
  • 25 oct. 2017 - 14:30
  • 27 oct. 2017 - 20:30
  • 28 oct. 2017 - 17:00
  • 28 oct. 2017 - 20:30
  • 31 oct. 2017 - 20:30