Ville de Saint-Joseph, La Réunion

 
  • Pour recevoir les nouvelles de votre ville sur votre téléphone mobile, inscrivez-vous à Info SMS

  • Rejoignez-nous sur facebook, Twitter et maintenant Instagram : @stjoseph97480

 
 
 
 

Micro-crèches communales



La micro-crèche, qu’est ce que c’est ?

Le principal objectif de la micro crèche est d’accueillir de jeunes enfants, dans un cadre éducatif, sanitaire et social favorable à leur épanouissement et permettre de dynamiser les quartiers de la ville de Saint-Joseph. La micro crèche accueille ainsi en priorité les enfants de la commune.
L’équipe accueillante participe à l’éveil de l’enfant, à sa socialisation et à son éducation.
Un certain nombre de valeurs et de principes doit être pris en compte :

  • Le respect, la socialisation ;
  • L’autonomie ;
  • L’accueil individualisé de l’enfant et de sa famille ;
  • L’épanouissement global de l’enfant.

La structure

Neuf enfants sont accueillis chaque jour, en simultané, à temps plein ou à temps partiel, pendant les heures d’ouverture, de 7h00 à 17h30.
Ils sont âgés de 3 mois à 6 ans. Les locaux sont situés dans des quartiers différents :

  • La micro-crèche de Langevin comprend un rez de chaussée avec salle de jeux et de repas, sanitaires enfants et personnel, dortoir, cuisine, vestiaire, accueil et jardin avec jeux extérieurs et sols amortissants et local technique. L’étage comprend une salle de convivialité pour le personnel et un espace bureau.
  • La micro-crèche de Vincendo : est une maison de plein pied, comprenant salle de jeux et de repas, cuisine, dortoir, vestiaire, accueil, bureau, sanitaires et jardin avec jeux extérieurs et sols amortissants ainsi qu’un local technique.
  • La micro-crèche du Centre Ville bénéficie des mêmes espaces et types d’aménagements que la micro crèche de Vincendo.

Accueil individualisé

L’inscription

Toute inscription doit être précédée d’une pré inscription. Celle ci est faite par les parents ou le responsable légal de l’enfant auprès du service petite enfance, à tout moment de l’année.
Chaque structure et, au sein de chacune d’elle, chaque type d’accueil, dispose de sa propre liste d’attente, transmise mensuellement au service Petite Enfance de la commune.
Les familles sont informées systématiquement par écrit qu’une place est disponible pour leur enfant et sont informées des pièces à fournir pour le dossier.

L’adaptation

Après la date définitive d’admission, une période d’adaptation d’une durée d’une semaine à quinze jours est organisée avec les parents afin de donner à l’enfant la possibilité de s’intégrer à la crèche selon son propre rythme. Lors de la période d’adaptation, les parents et l’enfant sont accueillis par un référent, avec qui les liens se tisseront.
Un temps nécessaire afin de découvrir les habitudes (de jeux, d’alimentation) de l’enfant et de sa famille, ses rituels.

L’accueil au quotidien

Il s’agit d’un accueil collectif, régulier, à temps plein ou à temps partiel (au minimum 16 heures par mois).
Pour favoriser un climat de confiance dans le respect de chacun, les professionnel(le)s instaurent un moment d’échanges autour des habitudes de vie de l’enfant. L’enfant est au centre du projet d’accueil et c’est ensemble que professionnels et parents vont communiquer pour accompagner l’enfant dans ses nouvelles expériences au sein de la micro-crèche avec un groupe de pair.

Les temps d’éveil

Consciente que l’enfant établit au cours de ses premières années les bases de son équilibre mental et de sa personnalité, l’équipe propose des activités variées et stimulantes qui permettent à l’enfant un plein épanouissement de son potentiel physique, affectif et intellectuel. Ces activités sont établies en réponse aux désirs des enfants , à leurs besoins et à leurs capacités en fonction de leur âge.

L’éveil

  • Favoriser l’expérimentation de l’enfant et l’exploration de ses compétences, en aménageant des espaces appropriés et suffisamment stimulants où chacun pourra, de façon plus individuelle se découvrir.
  • Permettre à l’enfant de participer librement aux activités, selon ses envies et sa disponibilité.
  • Permettre à l’enfant de faire seul, tout en l’accompagnant ;
  • Priorité au plaisir de faire et d’apprendre, proposer des ateliers diversifiés, support de communication et de relation, ne pas tomber dans l’activisme.
  • Permettre à l’enfant de poursuivre ses propres recherches, tant sur le plan de son identité que sur le plan relationnel en observant l’enfant et en étant à son écoute.
  • Accepter la prise de risque de l’enfant, en ayant une attitude bienveillante, en lui manifestant notre présence et nos encouragements : pas d’objectif de production attendu.

Il est veillé à l’alternance temps forts (accueils, repas, siestes, changes), temps calmes (rituels, coin détente, doudou) et temps des ateliers et du jeu libre.

  • l’éveil musical : il s’agit de la manipulation de percussions, de l’éducation de l’ouïe, reconnaître des bruits familiers, apprendre à écouter et chanter.
  • la psychomotricité : maîtrise des fonctions locomotives et de l’autonomie. Activités d’équilibre, activités spatiaux motrices (cerceaux, rondes). Le but est de prendre conscience de son corps et de ses limites. C’est aussi obéir à des consignes simples, suivre un chemin, se déplacer d’un point à un autre, apprendre des notions comme intérieur, extérieur, devant, derrière ou dessus, dessous.
  • les activités praxiques : elles nécessitent un entraînement des gestes dans un but précis. Il s’agit d’associer sa pensée et ses réalisations manuelles, de développer la mémoire et la pensée logique. Par exemple, puzzle, dominos, loto, jeux de constructions, de tris, coloriage...
  • les activités manuelles : la peinture, le collage, les gommettes, par exemple ont pour but la prise de conscience de l’espace en rapport avec la trace laissée. C’est aussi l’occasion d’acquérir la souplesse du poignet, de la main et des doigts. Les enfants développent leur pensée logique, ils repèrent les couleurs, les formes et les tailles.
  • les activités sensorielles : elles mettent en jeu les possibilités sensorielles de l’enfant. Ses sensations vont construire son domaine affectif et l’aider à mieux percevoir ce qui l’entoure. Toucher différentes matières, sentir, voir, goûter, écouter...
  • les jeux de manipulation : modelage, pâte à sel, pâte à modeler. Sensibilité du toucher : sable, farine, graine,... jeu d’eau, notion de volume (dedans, dehors).

Règles de la collectivité

L’adulte (parents et équipe) verbalise les interdits et les règles de la crèche (ne pas jeter les jeux, ne pas mordre, ne pas se taper) ;
Veiller à la cohérence des règles entre adultes afin de poser des repères aux enfants ;

  • Permettre aux bébés et aux plus grands de vivre ensemble ;
  • Priorité de faire et d’apprendre ;
  • Pas d’objectifs de production attendus.
» Haut de page
 
Samedi 1er avril - « Le temps des copains » à l’auditorium !
  • sam. 1er avr. 20h00-22h30
Tous en scène
  • 1er avr. 2017 - 17:00
L’ascension
  • 31 mars 2017 - 20:30
  • 1er avr. 2017 - 20:30
  • 4 avr. 2017 - 20:30
La belle et la bête
  • 5 avr. 2017 - 14:30
  • 7 avr. 2017 - 20:30
  • 8 avr. 2017 - 17:00
  • 8 avr. 2017 - 20:30
  • 11 avr. 2017 - 20:30
Sahara
  • 12 avr. 2017 - 14:30
  • 15 avr. 2017 - 17:00
Spilt
  • 14 avr. 2017 - 20:30
  • 15 avr. 2017 - 20:30
  • 18 avr. 2017 - 20:30